Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2011

* DE BOUCHE A BOUCHES SUR TENDANCE ET REVERIE (CARLITABLOG)

* Une alerte me transporte ce matin, pourtant réveillée, sur TENDANCE ET REVERIE:

http://carlitablog.blogspace.fr/2441806/De-bouche-a-bouches-par-Chantal-PELLETIER/

... J'y lis cette douceur: Un double contact avec une deuxième lecture consacrée aux plaisirs des sens et à l'épicurisme le plus fort.  Et sans faire aucune offense à la petite Emma Becker, l'issue du combat est sans le moindre doute, KO au premier round. Une sensualité, une spiritualité, une poésie, voilà ce qui se dégage tout au long de l'ouvrage.

Ce corps infirme suite à un accident qui n'a plus que la bouche pour faire exister l'ensemble de ses sens.  Et c'est là le début de l'apprentissage, apprentissage qui va servir de fil conducteur et matière à tout le reste de l'histoire.  Et c'est précisément là que l'initiation commence, une sorte de périple philosophique qui va carrément transporter le lecteur que nous sommes.

Un livre qui fait saliver son lecteur, qui donne envie de faire connaissance de cette bouche pour ne plus la quitter. Ça pétille, libère les saveurs, éclaire les plaisirs et provoque un truc qui doit s'appeler la jouissance.

Au diable la gène et vive le plaisir. Merci madame de nous avoir cuisiné un si beau repas

Commentaires

Mais de rien c'était sincère

Écrit par : david | 26/01/2011

Bonjour Madame Pelletier. Enfin plutôt bonjour Chantal car je crois qu'on se tutoie... Oui, on se connait. Mais comme le précise le blog "du David qui vient de t'écrire", il faut avancer masquer... Justement,c'est marrant, je viens d'écrire à un David (est-ce le même ?) et c'est ce qui m'a entrainé à te rechercher sur la toile... Des souvenirs donc.
Je vois que tu as toujours une riche actualité et je m'en réjouis. De mon côté c'est boulot boulot ! Bénévolat aussi... Militantisme aussi... et du coup j'en délaisse mon blog depuis trop longtemps. Sur mon blog justement, un post appelé "rupture" (septembre 2010) cite "une Chantal Pelletier et un gentil David"... Hasard !
J'espère que ta vie est belle, chère Chantal et je ne peux que penser souvent à toi lorsque je déguste mon vin blanc préféré qui s'appelle Viré Clessé !
Bises du sud !

Écrit par : olivier | 28/01/2011

Les commentaires sont fermés.