Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/12/2007

Exquis d'ici et d'ailleurs

* Comme je le racontais ici il y a quelques jours, en chinois, comme en français, goût, au sens gustatif, et goût, au sens esthétique… sont le même mot. Le mot bouche s’écrit en chinois avec un caractère carré qui signifie bouche. Terme extrêmement important en Chine, puisque là-bas, on considère que le pays est peuplé de plus d’un milliard trois cent millions de bouches ( sous entendu à nourrir), un foyer comporte tant de bouches, etc. En France, jadis, on disait « âmes » !

Une rencontre avec des traducteurs chinois à Pékin lors de mon dernier séjour là-bas m’a ainsi confirmé que les Chinois et les Français avaient beaucoup de choses à partager en matière de cuisine et de langue. J’ai aussi appris que pour évaluer une œuvre, on lui attribuait une bouche si c’était une œuvre artisanale de bonne facture, deux, si elle avait une valeur artistique, et trois si elle tenait… du génie ? Comme leur professeur se demandait de quelle façon ils pourraient traduire « béchamel » en chinois, la réponse fut trouvée… dans le dictionnaire chinois-français : béchamel s’écrit avec trois caractères : beurre-blanc-lait ! Joli, non ?

* Au salon du livre Esperluette à Cluses, en Haute-Savoie, j’ai enfin eu l’occasion de lire pendant une heure environ, devant une quarantaine de personnes, des extraits des exquis d’écrivains parus et à paraître et déjà prêts : en tout neuf livres. La variété des langues, des univers, des terroirs, des thèmes, des registres et des tons est ainsi apparue… montrant l’étendue de cette bibliothèque gourmande en train de se constituer. Tout cela pendant que circulaient quelques bouchées à croquer et une boisson tonique… Un moment exquis, en tout cas pour moi !

* Les gens faisaient la queue devant Hubert Michel qui dédicaçait son exquis Mes péchés bretons à l’Arbre à lettres Bastille jeudi dernier à Paris. Au son de la musique bretonne, qui s’arrêtait de temps à autre pour laisser place à quelques brèves lectures. Une épicerie fine bretonne du quartier avait apporté du cidre, Hubert avait confectionné ses crêpes maison délicieuses et très joliment présentés, pâtés, andouille de Guéméné et saucisses avaient été apportés par C’est-à-dire… Livres et gourmandises, comme le proclame la collection Exquis d’écrivains!